Immortalité contre syndrome du Titanic ! -- Votre note ?


Immortalité contre syndrome du Titanic !

mercredi 7 octobre 2009
par Didier Giraud
popularité : 7%

Plus ça change, plus c’est pareil, comme disait Snake Plissken dans Los Angeles 2013... une fois de plus, des chercheurs cherchent, sans trop se poser de questions sur ce qu’il adviendra une fois qu’ils auront trouvé. Mais imaginons ne serait-ce qu’une seule seconde qu’ils découvrent un moyen de prolonger la vie de quelques dizaines d’années. On en fera quoi ? On traitera qui ? Quelques privilégiés argentés ? Les populations des nations les plus développées ? Les 8 milliards d’habitants de la planète ? Avec quel résultat ?

L’immortalité ... un thème cher au Fantastique et à la SF ! Mais dans la plupart des cas, il y a un prix à payer ! Les vampires sont immortels (ou presque), mais leur sort n’est guère enviable, comme on le découvre par exemple dans Cronos, de Guillermo Del Toro. Dans Jack Barron et l’Eternité, le roman de Norman Spinrad, elle ne peut être obtenue qu’en sacrifiant d’autres êtres humains. Dans Immortalité à Vendre de Joe Haldeman, il faut payer dix millions de livres ... et recommencer tous les 10 ans ! Dans le film de John Boorman, Zardoz, les Eternel sont pour la plupart victimes d’une apathie extrême. Et dans Highlander, on rencontrait de nombreux immortels ... mais il ne pouvait en rester qu’un !

Mais le prix de l’immortalité, ce sont aussi ses conséquences, sociales et environnementales. A ce sujet là, on constate une étrange évolution du vocabulaire utilisé, un curieux changement de point de vue. Dans les années 60, on parlait de surpopulation. Des films comme Soleil Vert, Population Zéro ou encore L’Age de Cristal constituent des variations autour de ce thème : recyclage de cadavres humains pour nourrir la population, limitation des naissances, euthanasie programmée à 30 ans ... autant de moyens de combattre la surpopulation ou d’en limiter les effets !

Aujourd’hui pourtant, ce mot semble banni de notre vocabulaire. On nous parle de développement durable, de réduction des émissions de gaz à effet de serre... en admettant implicitement qu’on est déjà en situation de surpopulation et qu’on le sera demain encore davantage. Mais la limitation des naissances n’est plus un thème à la mode...

A bien y réfléchir, surpopulation et développement durable ne sont que les deux bouts d’un même problème. On peut soit attaquer le problème par un bout en disant qu’il y a trop d’habitants sur cette planète, soit par l’autre en disant que les ressources naturelles de cette même planète sont insuffisantes. Mais le résultat est le même ! Pour simplifier, il suffit d’imaginer une dizaine de personnes sur un radeau pendant 1 mois avec une boite de sucre et 5 litres d’eau douce. Soit ils se rationnent et tout le monde finit par mourir, soit ils s’entretuent et il y a aura peut être 1 ou 2 survivants, soit ils réfléchissent pour savoir combien d’entre eux ont raisonnablement une chance de s’en sortir... avant de tirer à la courte paille pour "choisir" ceux qui devront se sacrifier !

Comparaison n’est pas raison, et cet exemple du radeau est simplificateur à l’extrême. Il n’empêche que ne pas prendre en compte le problème environnemental que nous connaissons aujourd’hui sous son angle démographique, cela revient à ne traiter qu’une seule des deux causes de la maladie. Est-ce ainsi que l’on peut guérir un patient ?

Seulement voilà, nous nous trouvons aujourd’hui dans des société qui considèrent la vie comme sacrée (alors que d’autres, à quelques centaines ou milliers de kilomètres, sont obligés de faire 3,4 ou 5 enfants pour espérer en voir un arriver à l’âge adulte...). Et nous continuons à nous féliciter les uns les autres à chaque naissance. Pour le premier, le second, le troisième enfant... Alors qu’en analysant la situation avec un minimum de cynisme (je n’ose pas dire lucidité) il faudrait surtout se demander dans quel monde ils vont vivre, sachant que chaque naissance, au stade où nous en sommes, ne fait qu’agraver la situation !

Et pendant ce temps, en plus, des chercheurs bossent sur l’allongement de la durée de vie ! Et ils reçoivent des prix Nobel pour ça ! Science sans conscience, comme disait Rabelais... Et comme dit Nicolas Hulot : Syndrome du Titanic. Continuons à faire la fête en attendant l’iceberg ...



Agenda

<<

2019

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

4 août 2010 - Les Mondes Etranges sur Facebook !

Désormais, tous les articles comporteront le fameux bouton "j’aime" qui vous permettra de (...)

31 août 2009 - Les Toons plus forts que les super-héros !

Si tout se passe comme prévu ... Disney devrait se payer Marvel, la célèbre "maison des idées" (...)

18 octobre 2008 - Nouvelle brève

Moebius, alias Gir, Alias Jean Giraud, vous connaissez ? C’est LA référence de la bande (...)

11 février 2008 - Black Sheep

Prix du Jury et Prix du Public à Gerardmer, ce Black Sheep est sans doute à ne pas rater, avec (...)

9 janvier 2008 - 30 Jours de Nuit

Encore une adaptation de comics ! Produite par Sam Raimi et réalisée par David Slade (le (...)

publicite