Black Panther 2 : Wakanda Forever -- Votre note ?


Black Panther 2 : Wakanda Forever

Ryan Coogler
jeudi 8 décembre 2022
par Didier GIRAUD
popularité : 8%

T’Challa est mourant et selon sa soeur Shuri, seule l’herbe-coeur peut le sauver. Malheureusement, elle a été détruite par Killmonger et Shuri n’a d’autre possibilité que de renter de synthétiser la plante, mais elle échoue et son frère décède. Leur mère Ramonda monte sur le trône et demmande à Shuri de poursuivre ses recherches, afin de donner au Wakanda un nouveau défenseur, mais cette dernière refuse. Pendant ce temps, le monde se lance dans la course au vibranium et une jeune scientifique a réussi à créer un détecteur qui permet à une équipe de découvrir un gisement dans l’Atlantique. Mais Namor et son peuple sous-marin interviennent. Namor se rend ensuite au Wakanda pour délivrer un ultimatum : soit le Wakanda lui livre la scientifique, soit il détruira le Wakanda. Shuri et Okoye retrouvent la trace de la scientifique, Riri Williams, qui est une étudiante du MIT de 19 ans, qui a créé une armure équivalente à celle d’Iron Man...

Le scénario de ce film aurait-il vu le jour en l’état sans la mort de l’acteur Chadwick Boseman, disparu prématurément à l’âge de 44 ans ? A l’évidence, non. Et de fait, tout dans cette suite du premier Black Panther tourne autour de la mort de son personnage principal.

Mais il y avait deux façons de traiter ce sujet. L’une, sans doute plus légère, aurait consisté à y consacrer quelques minutes au départ de film, comme c’est le cas dans les premières scènes, avant de passer à tout autre chose. L’autre consistait à faire de la disparition du personnage de T’Challa le coeur même du film, et c’est cette option qui a été retenue.

On peut comprendre que la mort dramatique de Chadwick Boseman ait atteint et touché tous ceux qui l’ont approché lors du tournage du premier Black Panther. L’homme était apparemment très attachant, en plus d’être un acteur talentueux et charismatique.

JPEG - 71.1 ko

Mais même si certains fans ont aussi été touchés par la disparition de l’acteur, il aurait néanmoins fallu ne pas oublier qu’un film doit rester un divertissement. Malheureusement, le réalisateur nous impose tout au long du film de très nombreuses scènes de dialogue entre les différents personnages qui sont autant d’hommages au personnage de T’Challa (et donc évidemment à celui qui l’incarnait).

Bref, en résumé : ce film est une purge !

Alors évidemment, comme d’habitude, la critique s’est réjouie de voir un blockbuster de super-héros pas comme les autres, moins tourné vers l’action et les effets spéciaux spectaculaire... et ce sont des euphémismes car à part peut-être dans la dernière demi-heure, l’amateur du genre n’a pas grand chose à se mettre sous la dent !

Mais si vous pensez que des dialogues larmoyants interminables et quelques scènes d’action qui peineront à vous réveiller sont le pire de ce film, vous vous trompez...

JPEG - 61.4 ko

Car le pire, c’est Namor ! Mais où sont-ils allés chercher cet acteur (dont 99% de la carrière se situe au Mexique et 1% dans American Nightmare 5...), qui ressemble bien davantage à un cousin de Cyril Hanouna qu’au Prince des mers dont on a le souvenir dans les comics. Certes, on peut se dire qu’avoir le charisme d’une huitre, ça peut aider pour le rôle... Mais même pas. Et où sont-ils allés chercher cette histoire alambiquée concernant ses origines ? La production a-t-elle eu peur d’un procès de la part de DC avec son Aquaman ? Pourtant les origines de Namor*, prince de l’Atlantide et fils d’un humain et d’une atlante) remontent à 1939, et son apparition dans l’univers Marvel date de 1962, face aux Quatre Fantastiques ! Quelle tristesse de voir ce personnage au caractère noble et fier transformé ici en brute épaisse qui ne pense qu’à la guerre et à la vengeance...

JPEG - 26.7 ko

Que dire du scénario ? Il fallait sans doute faire allégeance à la culture woke pour faire de Namor un descendant des mayas et ainsi faire acte de contrition à l’égard des exactions commises par le méchant envahisseur espagnol... Mais là encore, ce n’est même pas le pire. Le pire, c’est l’idée qu’une jeune étudiante de 19 ans puisse se construire une armure que Tony Stark lui-même n’aurait pas renié. Certes, il fallait peut-être remplacer le personnage qui a laissé un grand vide chez Marvel après sa mort dans Endgame, et le personnage de Riri Williams (qui deviendra Ironheart, très prochainement dans une nouvelle série) est plutôt sympathique et fidèle aux comics, mais question réalisme et crédibilité, on repassera**. Et on se serait bien passé des personnages d’Everett Ross (CIA) et de Valentina Allegra de Fontaine (SHIELD), qui n’apportent strictement rien à l’histoire...

JPEG - 27.3 ko

Alors que retenir de positif de ce film ? Sans aucun doute, la place qu’il fait aux femmes, qui ont un rôle prépondérant dans ce film, qu’il s’agisse de Shuri, de Ramanda, d’Okoye ou de Riri. Et à la différence de Namor, chacune assure dans son rôle ! On pourrait aussi citer Winston Duke, toujours excellent dans le rôle de M’Baku.

Vous avouerez que cela fait peu... surtout pour un film qui arrive en deuxième position de l’histoire du MCU en termes de durée, avec ses 161 minutes !

Et en dépit de tout cela, l’honnêteté intellectuelle m’oblige à préciser que dans la salle, de très nombreux spectateurs ont applaudi à la fin du film, ce qui est tout de même assez rare, et incompréhensible dans ce cas précis. Sauf peut-être si le public apprécie les enterrements...

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* Namor est à la fois un des meilleurs ennemis et un des meilleurs amis des Quatre Fantastiques. Il est même amoureux de Jane / Sue, la femme de Reed, qui de son côté n’est pas loin d’éprouver les mêmes sentiments à son égard...

** Rappelons que le milliardaire Tony Stark, un des deux ou trois plus grands cerveaux de son époque, avait construit en captivité une armure bricolée, avant de construire le modèle définitif, en utilisant les ressources de son empire industriel... On a du mal à imaginer qu’une étudiante, même au MIT (dont elle n’a pas pu utiliser les ressources afin de garder le secret) ait pu en faire autant dans son garage, même en volant du matériel sur son campus !



Documents joints

MPEG4 - 10.4 Mo
MPEG4 - 10.4 Mo

Agenda

<<

2024

>>

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite