Destruction (Zero Day) -- Votre note ?


Destruction (Zero Day)

Ezekiel Boone
mercredi 14 juin 2023
par Didier GIRAUD
popularité : 2%

La Présidente des Etats Unis a fait ce qu’elle a pu pour stopper ou ralentir l’invasion des araignées. Mais dans son entourage, certains regrettent qu’elle n’ait pas employé des moyens plus radicaux, à l’instar de la Chine qui a utilisé l’arme atomique sur son propre territoire. Un coup d’état mené par des militaires est sur le pont de déclencher le feu nucléaire... sans savoir que la Présidente dispose d’un plan B tout aussi radical. Mais est-elle prête à le mettre en oeuvre ? Pendant ce temps, les araignées continuent à évoluer. Celles de la première vague se font plus rares au fur et à mesure que d’autres les remplacent, afin notamment de nourrir les araignées géantes qui attendent le bon moment pour faire leur apparition. Chez les humains, certains testent un dispositif qui semblent perturber le comportement des araignées, à défaut de les tuer... Cela sera-t-il suffisant pour enrayer l’invasion et reprendre le dessus ?

Pour dire les choses franchement, on ne s’était pas ennuyé en lisant le deuxième volet de cette saga, et on s’ennuie pas davantage en lisant ce troisième et dernier épisode. Mais peut-être que la saga aurait gagné à être davantage condensée, en deux volumes plutôt qu’en trois. A l’image de certains films que les réalisateurs étirent parfois inutilement en longueur, l’auteur aurait peut-être pu faire un peu plus court, et du coup plus efficace encore.

Heureusement, le résultat final tel qu’il est reste plus que correct, avec un suspense bien mené de bout en bout, même si on peut parfois regretter de ne pas voir les araignées géantes arriver plus tôt sur le devant de la scène, à tel point que la fin en devient presque frustrante ! Entre la fin (disons le dernier tiers) d’Infestation et le début (le premier tiers) de Destruction, il faut bien avouer qu’il ne passe pas grand chose de véritablement important, même si évidemment on continue à suivre avec intérêt les aventures des différents principaux personnages.

Au global, les trois romans de cette trilogie constituent un récit d’une grande efficacité, assez terrifiant... et il ne serait guère étonnant d’en voir un jour une adaptation cinématographique ou télé visuelle. De plus, il s’agit d’un parfait produit de notre époque, avec à la fois son quota de clichés, de représentants de différentes minorités, et une place importante faite aux femmes, les hommes étant pour l’essentiel relégués au second plan, à l’exception (tiens donc...) d’un homosexuel. Disney n’a plus qu’à signer en bas à droite pour en faire une mini-série politiquement correcte et "woke", sans rien changer !

Heureusement, c’est écrit avec suffisamment de technique et même de talent, que tout cela passe sans trop de lourdeur. Après tout, n’importe qui a le droit de sauver le monde et si cela ne s’inscrivait pas dans une idéologie qui a tendance à tout envahir et à imposer ses vues à tout le monde, on pourrait trouver ça original, voire génial. Il y a 20 ans, cela aurait été le cas. Aujourd’hui, on ne peut que trouve cela très conformiste... Mais cela n’enlève rien aux qualités du roman.

Cliquer ici pour commander le roman sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2024

>>

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite