Nathalie Suteau -- Votre note ?
1 vote


Nathalie Suteau

Son premier roman : Les Fauche-Mort
mardi 16 septembre 2008
par Didier Giraud
popularité : 4%

Si vous voulez tout savoir sur les vampires de Natalie Suteau ... il vous faudra acheter son roman, désolé :) Mais si vous voulez vous faire une idée de son style d’écriture, et de la personnalité de ses deux héros, alors lisez ce qui suit. Les hommes, attention : vous allez adorer le journal de Julie ! Et les femmes, vous êtes prévenues : Milo va vous séduire ...

Les questions sur Londres ont fini par prendre fin. Je n’ai pas écrit « ont ENFIN fini par prendre fin » car la curiosité et l’euphorie de Milo sont contagieuses. Je me sentais mieux que jamais. J’étais une fois de plus spectatrice : je me nourrissais des émotions de Milo et je jouissais du moment présent sans me soucier du retour à la réalité qui allait suivre.

Milo est passionné d’informatique… enfin un peu plus, c’est un hacker, un passe-muraille. Pendant le vol, il a sorti son ordinateur de la mallette et a entrepris de me montrer le dernier jeu vidéo en vogue. Les jeux vidéo ne m’ont jamais intéressée et je l’ai incité à me raconter comment sa passion est née. Il a commencé très jeune, vers l’âge de 12 ans. Attiré par les réseaux, il a d’abord essayé d’entrer dans des bases de données ou sur des sites fortement sécurisés. À 15 ans, il a pénétré sur le site de l’US Air Force, ce qui lui a valu une mise en examen et un procès. Il est ressorti sans condamnation de son aventure car il n’avait pas détruit ou modifié les données de l’US Air Force. Milo aime les défis, il aime ouvrir des portes, s’introduire dans des endroits interdits mais il abhorre le vol ou la destruction. Je viens de rencontrer le Robin des Bois des pirates informatiques. Malgré ses mésaventures, il sait qu’il ne peut pas renoncer à sa passion et il a décidé d’en faire son métier. Son objectif : travailler à la protection des données des entreprises et lutter contre les pirates. Milo n’est même pas Robin des Bois, c’est Eliot Ness.

Lorsque notre avion a touché le sol à Londres, ma tête est restée dans les nuages. Ou plutôt dans une tourmente car je brûlais de deux désirs : le désir de continuer à écouter Milo, à l’observer, à me nourrir de ses passions et le désir de le posséder charnellement. J’avais envie d’assouvir mes deux désirs, ce qui ne me semblaient pas incompatibles du tout, loin s’en faut.

L’Imperial College se trouve dans le quartier de South Kensington à l’ouest de Londres et je devais me rendre à la City, dans l’est. Nous avions atterri à Heathrow, South Kensington était donc sur ma route et j’ai proposé à Milo de partager un taxi. Il a accepté. Il pleuvait des cordes sur la capitale du Royaume-Uni et je pensais que le moral de Milo allait plonger. Pas du tout. Il était content de sentir la pluie sur son visage – il pleut si peu à Sorrente – il rêvait même d’un Noël glacial et neigeux.



Agenda

<<

2020

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite