Nathalie Suteau -- Votre note ?
1 vote


Nathalie Suteau

Son premier roman : Les Fauche-Mort
mardi 16 septembre 2008
par Didier Giraud
popularité : 7%

Si vous voulez tout savoir sur les vampires de Natalie Suteau ... il vous faudra acheter son roman, désolé :) Mais si vous voulez vous faire une idée de son style d’écriture, et de la personnalité de ses deux héros, alors lisez ce qui suit. Les hommes, attention : vous allez adorer le journal de Julie ! Et les femmes, vous êtes prévenues : Milo va vous séduire ...

Ma tristesse de perdre la connexion était toute relative. Privé des voies officielles, j’allais devoir explorer les chemins interdits qui mènent à Internet. Ma reconversion était bien préparée puisque des interlocuteurs qui faisaient du piratage téléphonique m’avaient bien ri au nez lorsqu’ils avaient appris que je me connectais en toute légalité. Mais ils m’avaient aussi bien renseigné. Je progressais naturellement parce que deux contraintes m’obligeaient à trouver des astuces : avoir Internet sans être abonné et utiliser le téléphone sans augmenter la facture. Je me souviens bien de ma première intrusion, dans une grosse entreprise. J’étais si jeune que je ne savais pas distinguer ce qui était intéressant de ce qui ne l’était pas. J’avais un penchant naturel pour tout ce qui était marqué du sceau « confidentiel », une aversion pour la lecture des e-mails, car mon éthique proscrivait, à l’époque, la violation de la vie privée, alors que j’allais finir quelques années plus tard par violer la vie privée de Julie.

J’ai arpenté les universités, la NASA, l’US Air Force, laissant même parfois des mises en garde à l’attention des administrateurs systèmes de ces sites, du genre : « Attention, j’ai mis dix minutes à accéder à votre système ». Je prévenais, par jeu, avec un sens de la responsabilité qui ne se développait guère. L’opération dont je suis le plus fier n’est pas celle qui m’a amené devant les tribunaux, mais le piratage d’une grande société de presse, bien mieux protégée que le site de l’US Air Force. C’était la plus difficile, donc la plus intéressante, et c’est toujours à la taille du défi que le plaisir du hacker se mesure.

Je passais des heures par jour devant mon écran mais je ne menais pas pour autant une vie de reclus. J’aimais les filles, j’aimais le soleil, la chaleur et la plage, j’aimais me plonger dans la fraîcheur de l’eau de mer ou d’une salle obscure, j’aimais hurler pendant 1 heure et demie dans un stade de foot pour soutenir mon équipe favorite, le Napoli SC, j’aimais dévaler en scooter les routes étroites et tortueuses des collines de Sorrente et d’Amalfi, cheveux au vent, en évitant à la dernière seconde les voitures qui montaient en sens inverse. Mes résultats scolaires avaient un peu baissé mais j’avais choisi une filière scientifique dans laquelle je ne me débrouillais pas trop mal. Mes parents étaient heureux, la facture téléphonique avait repris sa forme initiale. Bref, la vie était belle et insouciante.



Agenda

<<

2020

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite