Extraits du roman Calvaires -- Votre note ?


Extraits du roman Calvaires

Eric Chesneau
samedi 13 mars 2010
par Didier Giraud
popularité : 4%

Le premier vous donnera une idée de l’ambiance et des thèmes fantastiques évoqués. Le second aussi ... mais avec un humour très présent dans une grande partie du roman, ce qui constitue selon Eric Chesneau sa "marque de fabrique" et ce qui confère à Calvaires une originalité certaine. Mais jugez-en par vous même en lisant ces deux extraits. Et si vous voulez découvrir ce qui se passe avant, entre les deux, et après ... achetez le roman !

C’est alors qu’il entendit le... le dixième, le onzième coup de la cloche qui, plus haut, jouait entre ciel et terre.
Il se retourna, se précipita vers la porte ouvragée, peu soucieux à présent de se munir du havresac qui gisait là, dans la mortelle poussière, empli de vaines promesses. Il avait réussi. Il était le premier. Il avait réussi.
Il sortirait vivant de ce lieu maudit. Et Margaux serait sauvée. Il sortirait vivant, mais pauvre. Ne pouvait-il offrir à Margaux qu’une vie faite de pain noir ? Il hésita.
Un autre coup retentit, loin très loin. La porte était toujours ouverte. Peut-être, sans doute, avait-il mal compté ? Sans doute lui restait-il encore un peu de temps pour retourner sur ses pas, se saisir du havresac qui ferait de lui un homme riche ? Sans doute.
Il revint sur ses pas.
La porte, sans un bruit, se referma.
Sur Hugues.
Sur ses trésors ; qu’il ne verrait jamais à la lumière du jour.
La porte, sans un bruit, se referma.
Se referma si bien que pas même un soupir ne pourrait désormais la franchir.
La porte, sans un bruit, se referma.
Sur le cri du pauvre Hugues, un cri que nul n’entendit, hormis peut-être la chose qu’il tenait encore à la main, la chose qui s’agrippait à son poignet et qui faisait un avec lui pour l’Eternité.



Agenda

<<

2020

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite