Astéroïde et Météore -- Votre note ?
2 votes


Astéroïde et Météore

Gros cailloux ou mini-planètes, ils stimulent l’imagination des fans de SF !
samedi 26 juin 2010
par Didier Giraud
popularité : 10%

Dans des temps ou des endroits reculés, le passage de comètes a souvent été interprété (au même titre que les autres phénomènes astronomiques tels que les éclipses) comme annonciateur d’événements dramatiques. Et puis, faut-il le rappeler, si la vie sur Terre est ce qu’elle est aujourd’hui, c’est peut être bien parce qu’un énorme météore (mais au fait, où est-il passé depuis ?) a provoqué une ère glaciaire ayant fait disparaître les dinosaures ! Mais heureusement, tous ne sont pas de cette taille là et il y en a de beaucoup plus petits qui peuvent se révéler tout aussi intéressants …

Commençons par les plus petits de ces cailloux spatiaux. De taille trop réduite pour avoir un impact spectaculaire, il faut toutefois s’en méfier. Soit ils sont annonciateurs de l’arrivée de quelque chose de plus gros, soit ils sont porteurs d’une forme de vie quelconque… un microbe, un virus (comme dans Le Mystère Andromède, tiré d’un roman de Michael Crichton), une forme de vie extra-terrestre pas forcément élaborée mais redoutable comme le fameux Blob, voire quelque chose de franchement hostile comme dans La Guerre des Mondes de 1953 ou de franchement hilarant comme dans Evolution ! Au rayon BD, Hergé s’y était déjà intéressé avec une des aventures de Tintin, L’Etoile Mystérieuse, avec ses affreuses araignées géantes !

JPEG - 17.9 ko

Restons sur Terre… Au cinéma, un des premiers films de SF à s’intéresser à l’hypothèse d’une fin du monde provoquée par la rencontre avec un astéroïde fut Le Choc Des Mondes en 195…, adapté d’un roman de …. Un thème qui fut amplement repris par bon nombre de séries B ou Z. Il a fallu attendre ensuite la grande vague des films catastrophes des années 70 pour retrouver un film tenant la route avec Meteor, une véritable superproduction pour l’époque, avec Sean Connery, Natalie Wood, Henry Fonda, Martin Landau, Karl Malden …et un final à la gloire des armes nucléaires russes et américaines, pour une fois tournées vers une même cible ! Ou comment accélérer le désarmement … Plus récemment, Deep Impact et Armageddon ont eux aussi donné naissance à de nombreux téléfilms plus ou moins bien réussis, plus ou moins farfelus… Quant à Dan Brown, il a fait d’une météorite (vraie ou fausse ?) le coeur du sujet de son roman Deception Point.

Partons maintenant pour l’espace… là, les astéroïdes ne sont plus une menace. Sauf pour les vaisseaux spatiaux bien entendu ! Traverser une ceinture d’astéroïdes est toujours un exercice périlleux, semble-t-il et aucun vaisseau n’est à l’abri, que ce soit le Dark Star du film du même nom ou le fameux Faucon Millénium dans Star Wars (suite à la destruction d’Aldorande) !

JPEG - 49.4 ko

Mais ces astéroïdes peuvent aussi constituer un nouvel Eldorado et font souvent l’objet, dans la SF, d’une exploitation minière intensive. C’est le cas dans Outland de Peter Hyams, par exemple C’est aussi sur les astéroïdes (ou dans les astéroïdes) que se dissimulent les activités clandestines et ils constituent un repaire idéal pour aventuriers, pirates de l’espace, contrebandiers et autres trafiquants en tous genres. Et ils peuvent même constituer des armes, comme dans Starship Troopers de Paul Verhoven, lorsque les arachnides les lancent vers les vaisseaux spatiaux terriens !

Quant aux jeux vidéo, ils se sont empressés d’utiliser ces astéroïdes pour varier les plaisirs des missions dans l’espace de jeux tels que X-Wing ou Wing Commander.

Comment la SF pourrait-elle se passer des atéroïdes ? C’est comme si on se demandait si la littérature d’aventures classique pouvait se passer des îles... inconnues, perdues ou au trésor !



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2019

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite