The Gifted -- Votre note ?


The Gifted

Matt Nix
lundi 17 mai 2021
par Didier GIRAUD
popularité : 5%

Dans un avenir proche, les X-Men ont disparu et les mutants sont désormais des hors-la-loi pourchassés et emprisonnés. Une unité spéciale, la Force Sentinelle, est chargée de traquer les mutants encore en liberté. Reed Strucker, un procureur habitué à travailler sur des affaires concernant les mutants, tombe de haut lorsqu’il découvre que ses deux enfants Lauren et Andy, possèdent des super-pouvoirs. Avec sa femme Caitlin, ils prennent la fuite et rejoignent un groupe de mutants renégats. Mais ils sont pourchassés par Jace Turner, un redoutable officier des Sentinel Services, dont la fille a été victime des mutants et qui déterminé à la venger...

Difficile de rattacher The Gifted à l’une ou l’autre des équipes qui ont fait les beaux jours des comics Marvel... Peut-être était-ce voulu, d’ailleurs ? Toujours est-il que la série emprunte à différentes époques, différentes trames et différentes équipes mutants pour former un tout étonnamment cohérent.

On y retrouve ainsi un certain John Proudstar, alias Thunderbird, un personnage très tôt disparu (mort peu de temps après son apparition) dans les années 70, peu de temps après le lancement des nouveaux X-Men qui allaient accueillir entre autres Tornade, Colossus, Diablo et ultérieurement Wolverine (pour ne citer que les plus illustres).

JPEG - 24.9 ko

On y retrouve également Lorna Dane, alias Polaris, fille de Magnéto et maîtresse comme lui du magnétisme, un personnage encore plus ancien (sa première apparition remonte à 1968) !

Un autre personnage essentiel de la série est Marcos Diaz, alias Eclipse, un mutant dont les origines et les pouvoirs rappellent étrangement ceux de Roberto da Costa, plus connu sous le nom de Solar, de l’équipe des Nouveaux Mutants, apparue au début des années 80.

JPEG - 34.9 ko

Quant à Blink la téléporteuse, on l’a découverte en 1994 dans un épisode des Uncanny X-Men !

Et ce n’est pas tout... Le créateur de la série joue avec les nerfs des fans avec la famille Strucker, dont le nom rappelle celui du célèbre Baron Von Strucker, vieil ennemi de Nick Fury à l’époque où ce dernier n’était encore qu’un soldat luttant contre les nazis, ayant côtoyé Crâne Rouge, La Main et Hydra. Reed Strucker serait-il un de ses descendants ? Ce n’est pas exclu, puisqu’on découvre dans la saison 2 que lui aussi a des pouvoirs, résultant des travaux de son père sur le gène mutant.

Autre référence au passé, le nom "Sentinel" constitue un rappel de ce redoutable ennemi historique et récurrent des X-Men, les redoutables Sentinelles (vues au cinéma dans X-Men : Days Of Future Past), ces robots gigantesques voués à la destruction des mutants et qu’on retrouve ici sous une forme un peu différente et moins impressionnantes de drones au service des agents des Sentinel Services.

JPEG - 27.6 ko

On pourrait également citer le nom de famille des soeurs Frost, qui est aussi celui de la célèbre Emma Frost, la Reine Blanche du Club des Damnés, d’autant plus que les redoutables soeurs possèdent elles aussi des pouvoirs psychiques, ainsi que les Morlocks, des mutants qui ont trouvé refuge dans les égouts... encore des noms issus de la mythologie des X-Men !

Avec tout ça, les scénaristes auraient pu aboutir à un une sorte de gloubi-boulga incompréhensible et sans queue ni tête, mais au contraire, les 29 épisodes qui composent les deux saisons de The Gifted forment un ensemble tout à fait cohérent et passionnant, d’autant plus que le mélange réalisé empêche toute projection ou supposition en rapport avec une quelconque intrigue lue dans les comics.

On retrouve évidemment le thème central et récurrent des X-Men, à savoir la lutte relativement inévitable entre les humains et les "homo superior" que représentent les mutants, les premiers craignant que les seconds prennent l’ascendant sur eux et finissent par prendre le contrôle de la planète avec leurs super-pouvoirs... et avec les inévitables "bons" et "mauvais" mutants, les premiers ayant foi en la bonté et la tolérance de l’humanité, les autres étant bien décidés à ne pas se laisser asservir ou exterminer !

L’ensemble est servi par un casting remarquable d’acteurs pourtant relativement peu connus, à l’exception notable d’Amy Acker (la mère de la famille Strucker), vue notamment dans les séries Angel, Alias et Dollhouse.

JPEG - 30.5 ko

Peut-être qu’à une époque où bon nombre de séries hors-normes et moins politiquement correctes (comme The Boys ou Umbrella Academy) voient le jour sur différentes chaînes, payantes ou pas, on aurait aimé une pointe de folie supplémentaire, car The Gifted, en dépit de toutes ses qualités, reste une série calibrée et formatée de manière très classique... peut-être est-ce la raison pour laquelle il n’y aura pas de troisième saison ?

Quoi qu’il en soit, il serait dommage pour un fan de l’univers Marvel de passer à côté de cette série, finalement bien plus passionnante qu’un film consacré aux Nouveaux Mutants, à moitié réussi mais aussi à moitié raté...

Cliquer ici pour commander le Blu-Ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 37.9 Mo
MPEG4 - 37.9 Mo

Agenda

<<

2021

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite