Falcon et le Soldat de l’Hiver -- Votre note ?


Falcon et le Soldat de l’Hiver

Malcolm Spellman
jeudi 23 décembre 2021
par Didier GIRAUD
popularité : 18%

Ressuscités par les Avengers après leur victoire finale sur Thanos Sam Wilson et Bucky Barnes tentent de reprendre un vie "normale", chacun de son côté. Sam effectue des missions pour le gouvernement et l’armée américaine, et finit par rendre le bouclier de Captain America que Steve Rogers lui avait confié avant de disparaître. Le bouclier, le costume et le titre de Captain America est alors transmis à John Walker, un soldat d’élite, couvert de médailles, mais dénué de tout super-pouvoir. Bucky, lui, ne parvient pas à oublier les meurtres commis alors qu’il était le soldat de l’hiver, conditionné pour obéir sans réfléchir. Mais lorsqu’une mission de Sam le met sur la piste d’un groupe d’activistes nommé les flag-smashers, dont un des membres possède une force surhumaine, il décide d’aller voir Bucky, qui finit par accepter de l’aider. Dès leur premier affrontement avec les flag-smashers, Sam et Bucky comprennent qu’ils ont à faire à des super-soldats. Sam et Bucky décident alors d’aller voir leur vieil ennemi Helmut Zemo, toujours en prison depuis les événements de Civil War...

Après l’OVNI télévisuel que fut la mini-série WandaVision, Disney revient aux fondamentaux de ce qui a fait le succès du Marvel Cinematic Universe, l’action !

Dans le prolongement, finalement, de Civil War, on retrouve dans la série le baron Zemo et le sérum du super-soldat, qui refait son apparition (et dont on découvre l’utilisation sur des soldats américains, autres que Steve Rogers). On croise également dans la série le fameux George Batroc (déjà vu dans Captain America : Le Soldat de l’Hiver), Sharon Carter, la Comtesse Valentina Allegra de Fontaine (un des grands pontes du SHIELD), James Rhodes (pour une simple apparition) et Ayo, la guerrière des Dora Milaje du Wakanda, où Bucky avait passé un séjour destiné à le débarrasser de son conditionnement. On est donc bien au coeur du MCU, avec tous ces personnages (certes secondaires, mais importants) incarnés par les mêmes acteurs que dans les films !

JPEG - 42.6 ko

Le ton est donné dès la séquence d’introduction du premier épisode : l’action et les effets spéciaux de qualité sont au rendez-vous. Il faut dire que le budget aussi, avec 150 millions de dollars pour 6 épisodes ! Et Disney a eu la bonne idée de confier la réalisation à une seule et même réalisatrice, Kari Skogland (qui a fait ses preuves dans de nombreuses séries, de Under The Dome à La Servante Ecarlate, en passant par The Walking Dead), ce qui donne à la série une homogénéité certaine, du premier au dernier épisode.

L’humour est également assez présent, sur le mode (certes un peu éculé mais toujours efficace) du "buddy movie", avec un duo de personnages aux caractères relativement opposés : d’un côté Saw Wilson, sérieux mais volontiers décontracté et de l’autre Bucky Barnes, taciturne et renfrogné (un "taiseux", comme on dit parfois). Mais il faut avouer que la réalisatrice n’abuse pas du procédé et évite de tomber dans la facilité et les clichés... et du coup le duo est crédible et fonctionne !

JPEG - 44.1 ko

Pas de surprise concernant les acteurs, qu’on connaissait déjà, pour leur grande majorité. Les deux principaux "petits nouveaux" sont Valentina Allegra de Fontaine, qui prendra sans doute un peu plus d’importance dans les séries et films à venir (elle était censée être au casting de Black Widow) et John Walker, qui reprend le poste de Captain America (en démontrant au passage que le masque ne va pas à tout le monde, avec son look à la Popeye...) avant de devenir US Agent.

JPEG - 32.9 ko

Mais la cerise sur le gâteau, c’est un scénario très actuel, qui a du sens, qui lui aussi évite de tomber dans la facilité et les clichés, pour faire passer quelques messages bien sentis sur le racisme ordinaire, pour une fois de manière assez subtile. De même, le groupe des Flag-Smashers, à la fois terroristes, anarchistes, antinationalistes, anticapitalistes, mondialistes et sans doute un peu complotistes, évoque à lui seul bon nombres de tendances, voire de dérives de notre société actuelle.

Tout cela fait de Falcon et le Soldat de l’Hiver une mini-série à la fois intelligente et rythmée, très agréable à suivre, probablement sans grand impact sur les événements à venir dans le MCU, en lien avec le multivers et la magie (cf. Loki et Spider-Man : No Way Home, pour l’instant), mais qui permet d’apprendre à mieux connaître les personnages de Sam et Bucky. Que demander de plus ?

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 11 Mo
MPEG4 - 11 Mo

Agenda

<<

2022

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite