Les Nouveaux Mutants -- Votre note ?


Les Nouveaux Mutants

Josh Boone
samedi 2 octobre 2021
par Didier GIRAUD
popularité : 6%

La jeune Dani Moonstar, d’origine cheyenne, est la seule survivante de l’attaque d’une entité effrayante qui a tué son père et les autres habitants de sa réserve. Soignée dans un étrange hôpital où on lui apprend qu’elle est une mutante, elle fait la connaissance de quatre autres adolescents, Ilyana Rasputin, Rahne Sinclair, Sam Guthrie et Roberto Da Costa, qui sont eux aussi des mutants, persuadés qu’ils sont dans cet hôpital pour être entraînés à devenir des X-Men. Mais alors que des événements étranges se multiplient, et qu’il il s’avère qu’il s’agit des effets du pouvoir de Dani, qu’elle ne maîtrise pas et qui matérialise les pires peurs de celles et ceux qui l’entourent, les dirigeants de l’hôpital décident de la supprimer et chargent le docteur Cecilia Reyes, qui est elle-même une mutante, de récupérer son ADN pour l’étudier...

Après deux générations de X-Men portés sur grand écran avec 7 films au total, plus les deux premiers Wolverine, les producteurs ont décider de tenter l’expérience de réaliser des spin-off de l’univers des X-Men tous différents les uns des autres. Venant après deux Deadpool orientés vers un humour très trash et déjanté, Logan et son ambiance crépusculaire et à la fois pré et post-apocalyptique, Les Nouveaux Mutants jouent la carte de l’horreur.

JPEG - 52.1 ko

A l’époque de leur apparition dans les comics, ces nouveaux mutants étaient censés apporter un vent de fraîcheur et s’adresser à un public adolescent, les X-Men "classiques" étant devenus des adultes plongés dans des aventures souvent dramatiques. Mais il n’y a guère de fraîcheur dans le film de Josh Boone, avec des personnages qui peinent à constituer l’équipe insouciante et dynamique des comics...

JPEG - 35.6 ko

Pourtant, au niveau du casting, il était difficile de faire mieux. Anya Taylor-Joy, révélée par l’excellent Morgane et plus encore par Split (puis sa suite Glass), incarne parfaitement la redoutable Illyana Rasputin, alias Magik, à la personnalité instable et imprévisible. Maisie Williams, devenue célèbre pour son rôle d’Arya Stark, campe une Rahne Sinclair, alias Felina, pleine de fragilité et de sensibilité (à l’opposé de son personnage de tueuse des dernières saisons de Game Of Thrones). Charlie Heaton, bien connu des fans de Stranger Things pour son rôle du sympathique Jonathan Byers, correspond bien à l’image qu’on pouvait se faire de Sam Guthrie, alias Rocket, doté d’un super-pouvoir parmi les plus cools et les plus spectaculaires qui soient ! Quant à Harry Zaga (Roberto Da Costa, alias Solar) et Blu Hunt (Danielle Moonstar, alias Mirage), moins connus, ont néanmoins été vus respectivement dans dans des rôles récurrents dans les séries Teen Wolf (saison 5 et 6) et Another Life.

JPEG - 28.3 ko

Est-ce parce que tous (à l’exception d’Alice Braga dans le rôle de Cecilia Reyes, mutante à la solde de l’Essex Corporation) viennent de séries qu’on a l’impression que le film ressemble à un pilote ? Peut-être... d’autant que le budget de 67 millions de dollars, élevé pour un film d’horreur, n’est pas tout à fait à la hauteur d’un film de super-héros. Et le fait est que le film s’avère plutôt avare en scènes d’action spectaculaires.

Par ailleurs, fallait-il vraiment inventer une relation homosexuelle entre Dani et Rahne, deux personnages qui, sauf erreur ou omission, ne l’ont jamais été dans les comics ? Cela apporte-t-il quoi que ce soit de plus au film (par rapport à une relation avec un des jeunes hommes de la bande), mis à part le fait que cela permet de cocher une case des quotas du politiquement correct hollywoodien ?

JPEG - 32.7 ko

Pour le reste, Les Nouveaux Mutants s’avère léger, très léger même en matière d’horreur... et tout aussi léger en tant que film de super-héros. Pas inintéressant, certes, mais très en dessous de ce qu’on pouvait attendre de la franchise X-Men. Et les fans regretteront sans doute l’absence de références à l’univers de leurs mutants préférés. Pas le moindre caméo du professeur Xavier ou d’un autre personnage emblématique de la saga. Et si l’Essex Corporation désigne clairement Mister Sinistre comme personnage tirant les ficelles de l’histoire, on ne l’aperçoit pas une seule seconde !

La faute sans doute à une production qui semble avoir été chaotique, notamment avec une réécriture du scénario en cours de route, le rachat de 21th Century Fox par Disney qui a supprimé toute référence aux X-Men afin de pouvoir intégrer ces nouveaux mutants au Marvel Cinematic Universe, plusieurs reports de sortie, un projet de tournage de nouvelles scènes...

JPEG - 57 ko

Résultat, le film parvient à mettre d’accord la critique et le public sur le fait qu’il s’agit du pire film de la franchise X-Men, avec Dark Phoenix (un avis que je ne partage pas concernant ce dernier film). C’est dommage car on aurait volontiers revu les acteurs dans une suite... à condition que les producteurs y mettent les moyens nécessaires, avec un bon scénario et un bon réalisateur !

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 7.6 Mo
MPEG4 - 7.6 Mo

Agenda

<<

2021

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite